Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais

Le Guide pratique des Rennais

rock'n'solex Le Flâneur

Du 9 au 12 mai, le festival Rock’n Solex investit Beaulieu

989 720 Le Flâneur Rennais
Rock’N Solex, c’est déjà la semaine prochaine ! Pas de panique, si tu ne connais pas encore cet événement rennais, le Flâneur a eu le plaisir d’interviewer un membre de l’équipe de ce festival : Sophie Delannoy, chargée de communication pour cette 51ème édition.

 

Bonjour Sophie, alors est-ce que tu pourrais nous expliquer un peu ce qu’est Le Rock’n Solex et nous parler de son organisation ?

Le Rock’n Solex c’est un festival étudiant qui a lieu à Rennes sur le campus de Beaulieu depuis plus de 50 ans. Il est organisé par une équipe de 100 étudiants de l’INSA qui travaillent depuis le début de l’année pour préparer la 51ème édition.

Pendant 5 jours il se passe plein de trucs sur le campus : après l’ouverture du festival avec le FestNoz du mercredi 9 mai, les festivaliers profitent des trois soirs de concert les 10, 11 et 12 mai. On pourra notamment voir Bon Entendeur, Kerri Chandler, Danakil ou Clément Bazin sur la grande scène cette année ! La petite scène promet aussi 3 soirs dantesques puisque ce seront les collectifs Ethereal Decibel, D.KO Records et Texture qui s’occuperont de l’ambiance sous le petit chapiteau. En journée, quand les artistes se reposent, les Solex prennent le relais : du vendredi au dimanche, des pilotes tous plus casse-cous les uns que les autres s’affrontent lors des trois épreuves : la technique, l’endurance et la mythique course de vitesse !

Rock'n Solex Le Flâneur

50ème édition du festival Rock’n Solex

En ce qui concerne l’organisation, il y a d’abord 5 responsables qui sont choisis début mai, un an avant « leur » édition donc : l’Administrateur Général aka le Président (Clément Besse), le Directeur Artistique (Glenn Le Bouhart), La Trésorière (Clémence Izard), le Directeur Technique (Léopold André) et la Chargée de Communication, moi-même. Ensuite, c’est plus de 100 étudiants sur-motivés qui nous rejoignent ! Ils sont répartis en différents postes ou équipes comme par exemple l’Equipe Courses (ils sont 10, gèrent les courses de Solex comme le nom l’indique) ou l’équipe Médias (ils sont 4, gèrent les partenariats avec tous les médias).

Habituellement, quel est le public qui fréquente l’événement ?

C’est une des particularités du Rock’n Solex, notre public est assez varié ! Evidemment, beaucoup d’étudiants et de jeunes en général sont présents pour les 3 soirs de concerts, la programmation est faite par des étudiants donc elle touche forcément les étudiants. Mais pas que ! Il n’est pas rare de voir des festivaliers un peu plus âgés devant les concerts.

Rock'n Solex Le Flâneur

50ème édition du festival Rock’n Solex

La journée, devant les courses, mais aussi sur le village de jour où l’on trouve des animations, une buvette, une expo sur l’histoire du festival et de la nourriture, le public est là aussi diversifié : on croise des familles, les nostalgiques du solex aiment le faire découvrir à leurs enfants, mais aussi des jeunes qui viennent se détendre dans ce village où il fait bon vivre.

Il y a-t-il des changements, des nouveautés pour cette édition 2018 ?

Une nouveauté 2018 est l’organisation d’un Open Air ! On avait envie de créer un événement en journée, qui touche nos deux publics justement, à la fois les familles et les jeunes amateurs de musique ! Ça a eu lieu le 8 avril, au Parc des Gayeulles, et c’est le collectif Chineurs de Rennes qui est venu ambiancer l’Open Air toute la journée. Des disquaires étaient là pour proposer leurs disques et vinyles, des points de restauration étaient prévus, ainsi que quelques animations, notamment autour du fameux vélo Solex. Et surtout c’était gratuit et ouvert à tous !

Ensuite on essaie un peu d’améliorer le confort des festivaliers, plus particulièrement des festivalières, en installant des pissotières pour filles. Ça s‘utilise avec un pisse-debout, et comme toutes les filles n’en possèdent pas encore un, des pisse-debout jetables seront vendus à prix libre à l’entrée des pissotières. Les filles ne seront plus obligées de faire la queue aux toilettes !

Enfin cette année on a créé une application mobile dédiée au festival, disponible sur Android et iOS, qui va permettre aux festivaliers d’avoir toutes les infos sur le Rock’n Solex dans leur poche, mais aussi d’écouter et de voir toutes les infos concernant leurs artistes préférés ! On utilise le système du cashless cette année encore, et le rechargement sera encore plus simple et rapide via l’application.

Quelles sont les raisons qui t’ont poussée à faire partie de cette aventure ?

Avant d’être responsable de cette édition, j’ai participé aux deux éditions précédentes de Rock’n Solex en faisant partie de l’équipe. Ainsi, j’ai d’abord été dans l’équipe des Anims, qui s’occupe de l’organisation du village de jour, puis dans l’équipe Médias pour la 50ème édition. Ce qui m’a poussée à rejoindre l’équipe, c’est l’envie de participer à l’organisation d’un festival, sur notre campus qui rassemble 15 000 personnes ! Je trouvais ça vraiment super motivant de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice.

Rock'n Solex Le Flâneur

50ème edition du festival Rock’n Solex

Après deux ans dans l’équipe, je n’ai pas eu envie de m’arrêter là. L’ambiance dans l’équipe du Rock’n Solex est en effet toute particulière et j’adore vraiment travailler avec toutes ces personnes différentes. C’est ce qui m’a poussée à devenir Responsable, j’avais envie de prendre plus de responsabilités et de donner mon maximum pour mener à bien la communication de cette édition 2018.

Quel est ton meilleur souvenir parmi les éditions précédentes ?

C’est trop dur de n’en choisir qu’un seul !
Je pense que mes meilleurs souvenirs ont été les deux semaines de montage l’année dernière. C’est deux semaines où l’on passe nos journées sur le site du festival, à tout mettre en place, les bars, les tentes, les barrières, les circuits etc… Tous les soirs on mange (et on boit) tous ensemble. Et on a beau être tous très fatigués, l’ambiance est géniale et j’y ai passé les meilleurs moments de ma scolarité à l’INSA !
En ce qui concerne le festival en lui-même, le souvenir le plus marquant restera le feu d’artifice de la 50ème édition. C’était vraiment dingue de voir ça sur notre campus, c’était super joli et assez émouvant de fêter les 50ans du Rock’n Solex de cette façon !

Pour finir, si tu devais convaincre les lecteurs de venir au festival en une phrase, que dirais-tu ?

Je leur dirais que je suis bien placée pour savoir que cette édition sera mémorable ! 

Le Flâneur remercie encore Sophie pour cette interview et vous invite fortement à participer à ce super festival qu’est Rock’N’Solex !
Il n’est pas trop tard pour acheter vos billets et c’est par ici : https://rocknsolex.fr/billetterie
Le site du festival Rock’N’Solex : https://rocknsolex.fr/

 

Rock'n Solex Le Flâneur

 

L.L.G.