Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais Le Flâneur Rennais

Le Guide pratique des Rennais

Zoom sur les journées du patrimoine

1024 360 Le Flâneur Rennais
A l’occasion de la 35ème édition des journées du patrimoine, la ville de Rennes vous ouvre les portes de ses musées et monuments. C’est la journée pour découvrir la culture rennaise et faire des visites inédites. Le Flâneur a ainsi décidé de se pencher sur 3 monuments que vous pourrez visiter lors de cet événement. De quoi vous donner un petit aperçu de ce qui vous attend.

 

Zoom sur les journées du patrimoine Le Flâneur

 

Zoom sur les journées du patrimoine Le Flâneur

Imaginé par l’architecte Charles Millardet et construit par Pierre Louis, son inauguration eu lieu en 1836. Aujourd’hui considéré comme un monument emblématique de Rennes, sa forme circulaire fût fortement contestée à l’époque. Il fût même question de le reconstruire après son incendie en 1856.
Entre les deux guerres, l’opéra rencontra un succès fou avec de multiples représentations et un public provenant de toute la région. En revanche, après la seconde guerre mondiale, il vit son nombre de spectateurs diminuer jusqu’à la démission de son directeur. Malgré tout, le changement de la direction donna un nouveau souffle à l’opéra avec le renouvellement de la programmation, en invitant de grandes personnalités. Cela permit ainsi au lieu de retrouver son public.
A ce jour, l’opéra rennais vous propose un bon nombre de spectacles : danse, concert, récital…

Zoom sur les journées du patrimoine Le Flâneur

Dessiné par l’architecte Salomon de Brosse, la construction du parlement dura de 1615 à 1655. La décision de créer un parlement de Bretagne fût prise à la suite des mariages des duchesses de Bretagne avec les Rois de France. Depuis 1804, il constitue le siège de la cour d’appel de la région.
En 1720, il échappa à un incendie. Néanmoins, il subit quelques dommages en février 1994 car les relations entre les marins-pêcheurs et l’Etat étaient tendues à cause de la concurrence européenne. De ce fait, le 4 Février 1994, à l’arrivée d’Edouard Balladur à Rennes, à l’époque premier ministre, des émeutes éclatèrent en signe de protestation. Au cours de la soirée, un incendie se déclara en raison d’une fusée de détresse lancée sur le toit ce qui provoqua des dommages conséquents au bâtiment.
Suite à cet incendie, le parlement fût reconstruit à l’identique. Cette rénovation dura 10 ans et coûta 55 millions d’euros.
Ainsi depuis 1999, le parlement réceptionne à nouveau les séances de justice et propose la visite au grand public.
N’hésitez donc pas à aller visiter cette œuvre architecturale afin de découvrir ses boiseries dorées, ses magnifiques plafonds et ses salles.

Zoom sur les journées du patrimoine Le Flâneur

Issu de la révolution, la construction du musée des beaux-arts date de 1846. A l’origine nommé « Le Palais universitaire », il était destiné à être un lieu d’enseignement avec diverses facultés.Entre 1801 et 1811, la collection s’enrichit à travers les envois de l’Etat, provenant du Muséum Central du Louvre qui ne pouvait plus les conserver, tels que la Descente de Croix de la chapelle de Versailles de Le Brun ou encore Persée délivrant Andromède de Véronèse.
En 1911, il est inauguré en tant que musée après de multiples travaux en conséquence de sa nouvelle fonction. La constitution des fonds du musée débuta en 1974 grâce aux œuvres du cabinet de Christophe-Paul de Robien, à l’époque président du Parlement de Bretagne.
Suite à la seconde guerre mondiale, le bâtiment fût l’objet de rénovations et de nouvelles œuvres furent acquises.
Actuellement, le musée des beaux-arts rennais vous propose ses collections permanentes ainsi que des expositions temporaires. On y retrouve près de 270 œuvres : des dessins de Michel-Ange et De Vinci, des sculptures archéologiques ou encore de l’art contemporain avec Picasso.

L.L.G.